• +243 858905119
  • elizerahwandja@gmail.com

Archives de l’auteur

Pourquoi abandonner après avoir commencé?

_Sur le chemin qui mène à la réalisation de vos rêves et de votre accomplissement personnel, il arrive certaines fois où vous avez envie de tout abandonner, de tout lâcher. Vous avez l’impression de faire du « sur place », de ressentir au plus profond de vous un sentiment de faiblesse et de découragement. Vous croirez que la bataille est perdue et que l’échéance est déjà partie. En regardant en arrière et au vu de tout ce que vous avez sacrifié, les efforts que vous avez consentis, vous pouvez avoir des sentiments de regrets et de lamentations. J’avoue que ça fait mal et très difficile à digérer. Je le sais. Mais vous devez toujours continuer_

_Lorsque vous vous êtes donné à fond, mais que les résultats tardent à germer, vous pouvez vous dire que c’est fini pour vous._

*Mais vous savez quoi?*

_Chacun de nous passe par cette étape sur le chemin de sa destinée. La vie est un processus. La réussite est long chemin à parcourir. *Comprenez que la vie est faite d’étapes et de saisons et parsemée d’embûches.* Vous aurez des saisons de souffrance et d’épreuve. Tous ceux qui ont réalisé leurs rêves sont passés par là. Ces moments de difficulté et de doute sont des carrefours incontournables par lesquels vous devez passer pour réaliser vos rêves. Vous n’êtes pas le premier. Plusieurs vivent la même situation que vous et peut être pire encore que la vôtre. Mais ils n’ont pas abandonné._

_Comprenez que vous devez passer par le désert avant de prendre en possession la terre promise, là où coulent le lait et le miel._

Sachez une chose : *quelque soit la durée de la nuit, le jour apparaîtra. Peu importe vos épreuves et difficultés du moment, sachez qu’il y a une fin glorieuse qui vous attend*

_Alors j’aimerais vous dire que vous ne devez pas vous arrêtez parce que vous êtes fatigué. Non. Si vous êtes fatigué, réposez vous et non abandonner. Vous ne devez pas abandonner parce que ça fait mal. Vous ne devez pas baisser les bras, parce que ça brûle. C’est encore possible. Il y a encore de l’espoir. Ce n’est pas fini tant que Dieu n’a pas dit que c’est fini et Il n’a pas encore dit son dernier mot à votre sujet. Gardez toujours la tête haute.
*Osez encore, encore et encore jusqu’à la réussite.*
*Retenez bien que le champion n’est pas celui qui participe à la compétition, mais celui qui franchit la ligne d’arrivée le premier. Alors vous devez persévérer pour franchir la ligne d’arrivée et remporter le trophée 🏆 qui vous est réservé.*
_*Il n’y a pas gloire sans histoire et de couronne sans croix.*
*Persévérez et vous réussirez🏆🎖*

➖©️ *Leader El Malo*

Eli le ZérahÏque

La peur

on dit qu’avant d’entrer dans la mer, une rivière tremble de peur.

Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets, les montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages, et voit devant elle un océan si vaste qu’y pénétrer ne parait rien d’autre que devoir disparaître à jamais.

cependant, il n’y aura pas d’autres moyens. La rivière ne peut pas revenir en arrière. Personne ne peut revenir en arrière.

Avoir le choix de revenir en arrière, ce n’est pas possible dans l’existence…

La rivière a besoin de prendre le risque, d’entrer dans l’océan.

Ce n’est qu’entrant dans l’océan que la peur disparaîtra, parce que c’est alors seulement que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais de devenir l’océan.

Eli le ZérahÏque
,

Restez motivé

Lezerahique.com a l’honneur de mettre à votre disposition l’ouvrage numérique du coach Lamangue.

Ecrivez votre email en commentaire pour recevoir gratuitement l’ouvrage en version numérique.

 

Résumé

La motivation est citée dans plusieurs blogs sur internet pour nous aider à faire quelques choses de notre vie.

Le coach Lamangue propose l’essentiel sur le sujet pour se motiver et resté motivé en reconnaissant l’importance de chaque chose.

C’est dans plusieurs exemples qu’il nous cite qu’on apprend à gérer nos motivations pour commencer un projet ou pour persévérer dans l’exécution de notre projet : que ça soit pour entretenir notre santé, pour améliorer notre vie de chaque jour ou notre vie à l’école, à l’université, au travail, nos relations avec les autres… ou encore pour emmener nos élèves, nos employés, nos partenaires, nos clients, nos amours à reconnaître ce qui est utile pour eux au travail.

Le coach Lamangue et David Laroche nous avances des exercices simples et pratiques pour donner des mots à nos motivations. Ainsi, nous saurons jouir de nos forces, profiter de nos faiblesses, multiplier nos opportunités et prévenir les menaces.

Extrait de l’ouvrage

La motivation n’est pas seulement une raison pour agir, c’est aussi la raison pour laquelle on choisit tous de rester à la maison, au lit, bien au chaud et en sécurité.

Apprenons que ne rien faire, c’est faire quelques choses et que seul ceux qui apprennent à faire a différence entre , effort utiles et et efforts inutiles, arrivent à se satisfaire de leurs vies, de leurs travail, de leurs études, de leurs relations…

Il y a un risque majeur qu’on ignore quand on s’abstient de ne pas apprendre  sur nos motivations : c’est de s’épuiser à faire ce qui ne nous sera d’aucune utilité.

Il n’est pas toujours questions d’agir pour trouver sa motivation. Parfois, c’est mieux de faire l’effort de ne pas rien faire. C’est naturellement comme ça que nombreux d’entre nous trouvent des grandes raisons pour se motiver ou pour rester motivé.

SOMMAIRE

Quelle est la source de notre motivation ?

Définissons la motivation pour commencer

Qu’est-ce qu’on doit savoir sur la motivation ?

Quelle est l’importance de la motivation dans votre vie ?

Etre motivé, c’est travailler et vivre sur le pourquoi ?

Etre motivé, c’est connaître ses besoins : savoir désirer

Rester motivé : n’est pas une question qu’on se pose, c’est un plaisir qu’on se donne

Rester motivé : c’est savoir choisir son entourage

Conclusion

 

Laissez votre email en commentaire pour recevoir gratuitement l’article complet en version numérique.

Eli le ZérahÏque

Je n’ai pas besoin, je souhaite

Quand tu as besoin d’une chose, tu t’en débarrasse quand ce n’est plus important. C’est comme une personne qui a besoin d’une béquille pour marcher quand un miracle arrive la béquille n’a plus d’importance. La peur de l’inconnu crée en nous un besoin. Nous avons besoin d’un objet, d’une personne ou d’un refuge quand nous sommes vulnérables. Quand la situation s’améliore et que tout se passe bien, le premier geste ou réflexe est de s’éloigner de la personne, de l’objet ou du refuge souvent sans le vouloir, sans se rendre compte. Nous n’en avons plus besoin comme dit le vieux proverbe : ce qui n’a plus d’importance, on se débarrasse de ça. Certaines personnes ont/sont ami(e)s quand tout va mal dans leurs vies et s’éloignent d’eux quand le bonheur est au zénith. Le plus triste, ils ne sont présents pour leurs proches. Nous nous servons souvent des gens lorsqu’on a besoin d’eux  et ‘on s’éloigne d’eux après que nos objectifs sont atteint. Tu décides de te mettre en relation amoureuse avec une personne parce que celui que tu aimes t’a quitté, tu cherches à te consoler en faisant croire à la personne que tu l’aimes, tu joue avec les sentiments d’une personne comme un jouet et quand tu es soulagé de ta blessure. Tu t’en débarrasse comme d’un papier toilette. Ce que tu oublies, tu as blessé une personne et on moissonne que ce que ‘on sème. Il y a un dicton qui dit : tout se paie ici-bas. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que ‘on te fasse. Celui a qui tu fais du mal peut être plus dangereux que toi, ça peut être par égard pour ta famille, ta communauté ou par une autre raison qu vous lie qu’il y a eu de a retenu. On ne détruit pas un frère ou une sœur.

Le relation d’humaine sont faite d’échange, de feed- pas forcement l’échange financière parce que cela compte peu à nos yeux. En écrivant cet article, j’ai pensé à un ami mort en 2018. Il était moins âgé que mon petit frère qui vient juste après moi. La plupart des personnes cherchaient à comprendre pourquoi un jeune garçon qui n’a même pas l’âge de mon petit frère était si proche de moi. C’était la première personne vraie que j’avais rencontré dans ma vie. Généralement, nos aîné(e)s nous recommandent de choisir nos ami(e)s en tenant compte des quelques critères avec lui, ce n’était pas le cas. Après sa mort, je n’ai plus rencontré une telle personne. A un moment de la vie, certaines choses ou critères n’ont plus d’importance. On ne doit pas seulement rechercher ou voir nos intérêts, nous devons aussi servir les autres avec les capacités que l’on dispose.

Je n’ai pas besoin d’être avec toi parce qu’après nous sommes satisfait, nous nous en débarrassons. Je souhaite être avec toi, je veux être avec toi est mieux. Plusieurs t’approchent pour ce que tu as, peu t’approche pour ce que tu es. Cette paragraphe résume la pensée de cette article.

J’espère que vous avez aimé l’article. Partagez avec vos proches et si vous avez besoins d’aide ou de soucis, il suffit juste de m’écrire. Je suis disponible pour vous.

Ecrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

MUKAJI MARS

Cette semaine lezerahique.com s’est intéressé à la conférence MUKAJI qui se tiendra au mois de mars.

DESCRIPTION

MUKAJI est une conférence internationale destinée à réunir les femmes de tous les horizons (entrepreneurs, représentantes de la société civile et des Etats, ménagères, maraichères, commerçants,…) afin de discuter sur des sujets qui les touchent. Ainsi réunies elles pourront parler et scruter des défis qu’elles doivent surmonter, des succès que certaines ont réalisé et que d’autres visent à atteindre et elles soumettront des propositions visant des solutions concrètes et transformatives. MUKAJI est donc la vitrine des activités de la femme dans toutes ses facettes.

Les questions relatives à la femme intéressent la société dans son ensemble, de même que toutes les questions intéressent les femmes. Dans cette optique, MUKAJI traitera sur des thèmes concernant la femme et des questions en rapport avec la parité, l’autonomisation de la femme ainsi que différents problèmes liés au genre.

Objectif de la conférence :

• Former et informer
• Partager et échange d’expérience
• Accompagner les ambitions
• Récompenser celles qui ont du mérite
• Donner de la visibilité à celles qui ont des projets

MUKAJI se déploie sur quatre axes :

• Booster
• Orienter
• Soutenir
• Récompenser


MUKAJI se veut être une plate-forme qui poussera les femmes à se battre contre les idées reçues dans la sociétés en permettant aux femmes éloignées de l’emploi d’élaborer des projets professionnels, de découvrir des activités porteuses de changement pour se qualifier et encourager celles qui voudront se lancer dans les corps de métier réservés traditionnellement aux hommes. Notre but étant de discuter sur des projets d’innovation pour notre continent afin d’aider dans l’avancé de nos communautés. Cette conférence se voit donc soutenir les projets qui vont se démarquer du lot. Afin de réaliser tout ceci des fonds seront récolté afin de permettre la mise en œuvre de nos actions.

 

écrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

Motivé par l’essentiel

Plusieurs personne ont l’habitude de faire le bilan de l’année au mois de décembre, une nouvelle année qui s’annonce à l’horizon et il faut prendre de décision pour une nouvelle orientation. Après le réveillon du nouvel an, j’étais en train de réfléchir et une simple question a traversé mon esprit et cette douce voix m’a dit: Que-ce-qui te motive?

Que-ce-qui te motive?

Il y a plusieurs choses, domaines, causes, problèmes, qui peuvent être une source de motivation. Nous devons faire un choix pour notre vie. Nous formons plusieurs objectifs. Dois-je atteindre tous mes objectifs ? Nous devons identifier clairement ce qui est convenable pour notre personne.

Savoir faire la différence entre ce qui est important, prioritaire, nécessaire et nous devons tenir compte de cela avant la prise de décision. Il y a des jours où des amis me proposent de faire un truc avec eux ou de les rejoindre dans leur lutte. Avant de prendre la décision, je tiens compte de plusieurs paramètres: Certaines choses peuvent être prioritaire pour un proche et non pour moi. Chacun de nous s’investit dans un domaine dont il est motivé et juge important, prioritaire ? ils peuvent recevoir mon soutien sans que je m’implique directement, à d’autres je suis présent, il m’arrive parfois de ne pas répondre. le manque de réponse qui n’est pas forcement un refus, n’est pas le fruit d’une mauvaise fois plutôt manque de motive, un sentiment ou une conviction qui me fait comprendre que l’œuvre n’aboutira pas ou ne portera pas des fruits. Peu importe les ressources même quand il s’agit de moi.  Parfois, nous jugeons les gens rapidement et nous disons qu’ils sont négligeant sans prendre le temps de réfléchir. Le mariage est important pour certains et pour d’autres non. Ce n’est pas qu’ils ne souhaitent pas se marier ou s’engager seulement ils souhaitent prendre le temps parce qu’ils ont d’autres priorités. Certains personnes me disent que je perds mon temps, d’autres disent même que je suis fou en écrivant des articles, pour le blog. Je leurs comprends, ce que je fais, n’est pas important pour eux. Chaque personne a une perception différente de la vie, nous avons tous un rêve et certaines personnes doivent juste se déplacer pour réussir leurs vies, vivre une vie glorieuse. J’ai des ami(e)s qui sont dans l’ écologie comme entrepreneurs et c’est une source de motivation pour eux, d’autres dans le marketing relationnel… Chacun de nous a une source de motivation.

Est-ce important pour moi?

Je souhaite devenir entrepreneur, je souhaite vivre avec toi, je souhaite faire des rencontres, je souhaite devenir riche… Nous avons tous des rêves que nous voulons voir se réaliser seulement est-ce important pour notre marche? Parfois il suffit juste de faire une rencontre, une seule rencontre pour ouvrir les yeux et comprendre que nous sommes dans le mauvais chemin. Que cette rencontre avec des signes évidents peuvent être le signal d’un nouveau départ comme par exemple:  se retrouver enfermer dans un lieu. il suffit juste de l’admettre et de vivre le changement. Cette phrase raisonne toujours en moi quand je n’arrive pas prendre une décision importante et pertinente: il est facile pour un aveugle de faire son chemin que pour une personne sein d’esprit et de corps de trouver sa route. Je vous recommande de lire mon premier article: la confiance en soi pour mieux comprendre cette partie.

La meilleure question est: Dans quoi dois-je m’investir cette année?

Ce n’est pas parce qu’une personne entreprend dans un domaine que tu dois aussi entreprendre dans ce domaine là, des fois les gens ne réussissent pas parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent dans la vie. Tu peux aussi devenir actionnaire dans une entreprise; L’entrepreneuriat n’est pas un rêve pour tout le monde, chacun de nous a des ambitions différents. Pensez-y !

Les choses que tu juges prioritaire à tes yeux, sont-elles importantes pour ta vie ?

À Kinshasa, la plupart de jeunes n’ont pas un travail seulement ils font leurs deals par téléphone. Je connais une personne qui a dormi affamé pendant deux jours parce qu’il n’avait un téléphone; en d’autre terme le téléphone est une distraction pour les uns et un outils de travail pour d’autres. Il y a des groupes Whatsapp dont plusieurs offres viennent (ventes des véhicules, ordinateurs,…) et plusieurs gagnent des commissions.

Motivé par l’essentiel

Ce que tu penses faire, est-il important ?

Une dernière chose, le manque de motivation peut être aussi un message, un langage corporel pour t’épargner, soit pour te retirer temporairement pour une bonne prise de décision, te ressourcer et revenir après une période bien précise,… Tu dois juste chercher à comprendre le message.

Pour cette article, je n’ai pas voulu beaucoup écrire. Une chose est vraie: le choix que l’on fait dans la savane, nous rattrape dans la montagne.

Écrit par Eli le Zérahïque Wandja

Eli le ZérahÏque

Noël et les enfants autistes

L’autisme. Ceux qui regardé la série américaine Good Doctor ont une idée sur l’autisme. J’ai fait la connaissance de Daniel fondateur de l’O.N.G Alliance Smile for Children. Cette ONG qui vient en aide aux enfants déshérites et principalement aux enfants autistes. Cette maladie qui est l’autisme touche plusieurs familles, plusieurs sont victime de l’autisme sans savoir qu’ils sont autistes. Il est important de comprendre et d’avoir une connaissance sur la maladie. Cet article vous donne une éclaircissement sur le sujet.

I. Description et compréhension de l’autisme
C’est quoi l’autisme ?

L’autisme est le trouble du développement complexe affectant la fonction cérébrale, rendant impossible l’établissement d’un lien social avec le monde environnant.
Le terme « autisme » a été créé en 1911 par le psychiatre suisse Eugène Bleuler. L’autisme est rare, puisqu’il ne touche que 2 à 4 enfants sur 10 000 environ. Il apparait avant l’âge de 3 ans et atteint 3 à 4 fois plus souvent les garçons que les filles. Il semble plus répandu parmi les classes sociales élevées.
Les symptômes et le degré de gravité de la maladie sont très variables.

Symptômes et signes

L’autisme se manifeste par un trouble du comportement social avec une absence de réaction aux émotions et une absence d’adaptation du comportement. Il existe également une altération de la communication, avec un langage verbal répétitif et stéréotypé.
Dans les cas sévères, on peut observer des comportements répétitifs avec des automutilations et de l’agressivité.

Les enfants autistes ont souvent des peurs et des phobies (crainte angoissante et injustifiée d’une situation, d’un objet ou de l’accomplissement). Des troubles du sommeil et des crises de colère surviennent également fréquemment.

Le quotient intellectuel (Q.I) est très variable chez les autistes. Dans 5% des cas, il y a un retard mental mental significatif.

Ces déficits persistent à l’âge adulte entrainant des problèmes de socialisation, de communication et d’intérêt.

Dans le syndrome d’Asperger, un cas particulier d’autisme, le malade à une bonne expression verbale et manifeste parfois des capacités extraordinaires dans la musique, les mathématiques ou la peinture.

Traitement
La prise en charge des enfants autistes doit être la plus précoce possible. Elle doit se faire individuellement et en groupe, dans des établissements spécialisés, par une équipe pluridisciplinaire (socio-éducative et psychothérapeutique).
Cette prise en charge peut s’accompagner, si nécessaire, d’une rééducation du langage (orthophonie) et de la motricité.

Autisme atypique

Le trouble du développement peut survenir plus tard, après l’âge de 3 ans ou ne pas toucher les 3 domaines psychopathologique nécessaire au diagnostic d’autisme (interaction sociales, communication, comportement), ce qui est souvent le cas chez les enfants ayants un retard mental profond.

II. Interview

Lezerahique.com : Qui êtes-vous ?

Daniel : je suis Nkoa MbIda Daniel, je suis camerounais et je réside dans mon pays. Je suis le fondateur et promoteur de l’O.N.G Alliance Smile for Children. Je suis artiste musicien connu sur le nom de Daniel Excell.

Lezerahique.com : Comment avez-vous reçu l’idée d’avoir l’O.N.G ?

Daniel : Comment j’ai eu l’idée : tout part du fait que je suis devenu orphelin de père à 8 ans et j’ai pris la résolution de toujours venir en aide aux enfants nécessiteux en leurs donnant un coup de main et essayer de forger leur avenir. Des visites dans les orphelinats comme bénévole, j’ai fait la rencontre d’une Dame Pasteur responsable d’un orphelinat. Cette dernière m’a formé dans le social et m’a donné le goût de servir les enfants. Après un temps, j’ai commencé à réunir mes ami(e)s, les jeunes de ma communauté par des campagnes de sensibilisations et sur le bien-fondé de venir en aide aux enfants déshérité. Plusieurs ont adhéré à la vision. Nous sommes devenu une association.
Description de l’O.N.G Alliance Smile for Children.

L’O.N.G a vu le jour en 2013 et notre principal objectif est de venir en aide aux enfants déshérités. En 2018 par le billet du ministère de la promotion de la femme et de la famille du Cameroun, nous avons obtenu notre agrément nous autorisant à aider les enfants nécessiteux au Cameroun et dans toute l’Afrique.

Parlant des enfants autistes, il faut noté que l’ONG prend soins non seulement des orphelins mais aussi des enfants atteints des maladies incurables comme le VIH voilà pourquoi nous nous sommes intéressé particulièrement en cette fin d’année des enfants autistes.

Notre action est centré sur 2 points à savoir :

– Mener une campagne de sensibilisation auprès de sensibilisation auprès de la population afin que ces derniers changent leurs regard vis-à-vis des enfants autistes.
– A soutenir les parents de ces enfants.

Les enfants autistes sont ma passion, en travaillant avec eux nous nous avons vue des enfants heureux, plein de vie et d’espoir qui mérite d’être aimer et considérer comme tout autre enfants. Raison pour laquelle nous faisons d’avantages appel à tout ceux qui veulent nous aider dans ce combat et à nous soutenir.

Lezerahique.com : Comment est-ce que les lecteurs peuvent vous joindre ?

Daniel : vous pouvez nous écrire par mail : alliancesmile237@gmail.com et sur notre page facebook : alliance smile for children

Ecrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Pour ceux qui veulent m’écrire pour une interview, un portrait ou pour autre préoccupation, mes coordonnées sont sur la page à propos du blog.

Eli le ZérahÏque

Le Business Plan idéal

Avoir une idée, un projet est une chose, l’écrire en est une autre. Je ne suis pas la première personne encore moins la dernière personne qui écrit sur ce sujet, j’apporte juste une petite pierre dans l’édifice pour répondre aux besoins. Écrire un projet oui, la question qu’il faut se poser : comment l’écrire ? Je connais des personnes qui ont des entreprises sans avoir un jour écrit leurs projets d’entreprise faute de connaissance sur la matière. Avoir une connaissance dans le domaine où tu penses investir est mieux. Le business plan ou un plan d’affaire est important et joue plusieurs rôles. Plusieurs personnes qui souhaitent devenir entrepreneurs, se posent souvent cette question : existe-t-il un business Plan parfait ?
Avant de répondre à cette question, il est important de connaître et de comprendre la notion sur le business plan.

1. Notion préliminaire sur le Business Plan

a. C’est quoi un Business Plan?

* Le business plan ou le plan d’affaire est un document contenant les objectifs d’affaires, les méthodes, la façon et les délais dont ces objectifs peuvent et doivent être atteints.

* Le business plan est un document ayant pour objectif de convaincre un décideurs d’investir dans un projet entrepreneurial.

Le business Plan décrit également la nature des affaires, donne des informations sur l’entreprise, ses stratégies et ses projections financières qui doivent être mise en œuvre pour atteindre les objectifs fixés.

b. Pourquoi dois-je écrire un business plan ?

Le business plan, est-ce important ? En répondant à cette question, vous comprendrez l’importance du business Plan. Ils existent plusieurs points pour répondre à la questions, je donnerai quelques points pour vous aider à comprendre l’importance de rédiger un business plan.

– Un plan d’affaire est important pour tout type de financement ou pour obtenir un prêt bancaire.
– Le business plan répond aux différents questions sur la structure du projet et sur l’entreprise.
– Pour l’évaluation du projet.
– Pour répondre à un besoin.
– Pour être focus et ne pas s’éloigner des objectifs.
– Pour exprimer, écrire, expliquer une vision

c. Une idée sur le business plan

Pour ce troisième point, j’ai décidé de vous donner quelques éléments importants pour mieux rédiger votre business plan.

* Mission : ce premier point donne la description de l’entreprise, de la structure ou de l’organisation qui rédige le plan d’affaire. Elle donne aussi le détail sur la nature juridique, sur la structure, sur les actionnaires, l’emplacement et reflète les valeurs de l’organisation, les slogans, le logo,… La mission répond aux questions: Qui sommes-nous? et Pourquoi existons-nous?

* Objectif : Chaque organisation a des objectifs internes et externes à atteindre. Les stratégies, les analyses… Sont rédigés sur base des objectifs.

* Les produits et services : Chaque organisation doit avoir des services ou des produits pour le public. Le produit ou le service doit répondre aux besoins du public pour fidéliser la clientèle. Il est aussi judicieux de faire une description des produits ou des services.

* Études du marché : Il est important de faire l’étude du marché et faire des analyses sur l’environnement de l’entreprise.

N.B: faire l’étude du marché et l’analyse sur l’environnement est important. Ceux qui ont négligé ce point, ont échoué.

* La Stratégie : lorsque les objectifs sont définis, la question qui se pose c’est : Comment les atteindres? Avec quoi et avec qui les réaliser ? Par où commencer ? Ces questions sont en rapport avec les stratégies qui définissent les moyens, les méthodes et actions en mettre en place pour atteindre les objectifs.

* Le plan financier: Quels sont les besoins financiers ? Quel est le retour sur les investissements ?

* Un plan d’action : il faudra déterminer les actions à entreprendre et un calendrier détaillé pour la réalisation des objectifs et des stratégies y relatives.

N.B: il existe plusieurs analyses qui accompagnent l’élaboration d’un plan d’affaire. Un article sur l’analyse stratégique sera publié dans les jours avenirs.

2. Le business Plan idéal

Une fois, j’ai posé cette question à un expert : existe-t-il un modèle parfait du business plan?

Il m’a répondu ceci: il n’existe pas un business plan parfait parce que tout business plan est une histoire qui se raconte.

Écrit ton business plan, raconte une histoire et crois à ton rêve. La foi ouvre les portes. Avoir une notion de base est important, tu peux aussi demander de l’aide aux experts ou aux personnes qui ont une connaissance dans le domaine.

J’espère que cet article a répondu à vos attentes et différents questions. Si vous avez des préoccupations ou questions mes coordonnées sont sur la page à propos du blog.

Écrit par Eli le Zérahïque Wandja

Eli le ZérahÏque

4 astuces pour se faire confiance

 Apres mon premier article sur la confiance en soi, il m’a semblé bon d’écrire une suite : 4 astuces pour se faire confiance bien qu’il en existe plusieurs astuces.

  • Astuce 1 : Un modèle

Normalement chaque personne doit voir une référence pour le chemin qu’il choisit de suivre, un modèle en qui s’identifiait. Je n’ai pas forcement des modèles physique une chose est sûre : j’ai une source. Faite soigneusement votre choix et s’il y a des zones d’ombre, prenez la bonne part, la partie qui vous intéresse, personne est parfait. Ne pense pas que ton modèle sera totalement saint, ce n’est pas pour rien qu’il y a des anges déchus. Tu ne dois pas être une photocopie de ton modèle, répète ceci : je ne suis pas une photocopie! Je ne suis pas dans la peau d’une autre! Je suis moi, je reste moi. En lingala, j’aime souvent dire : Zala yo (sois-toi). Je prends le temps d’étudier le point fort de mes modèles parce que j’en ai pas un seul, je n’ai qu’un seul mentor. Dans chaque domaine où situation de la vie, j’ai besoin d’un coach de loin comme de près. Il y a deux ans, j’avais besoin de comprendre et d’avoir la maîtrise d’un élément et il se fait que je suis tombé sur un ancien livre en version PDF, j’ai commencé à le lire curieusement un chapitre parlait et m’expliquait sur le fonctionnement de l’élément. J’ai commencé à l’appliquer et aujourd’hui je suis à l’aise. L’auteur du livre a été un coach pour moi au moyen de son livre. Je n’ai pas forcément besoin d’être en contact physique avec une personne pour qu’il me coach. J’ai un mentor et ces enseignements sont précieuse une chose est vraie, je ne souhaite pas être photocopie. Depuis ma tendresse enfance, j’ai toujours fait de mon mieux pour garder mon identité, mon authenticité, ma personnalité. Pas facile de vivre dans un environnement où on te répète : il faut être comme tels ou comme x,… le problème n’est pas d’être comme eux parce que nous devons retenir la bonne partie qui nous corresponds et l’adapter à notre vie quand cela est nécessaire. Nous avons le devoir de comprendre qu’une reproduction n’est pas synonyme d’une photocopie, je m’explique : Dans la reproduction, il y a la semence qui fait en sorte que la race subsiste seulement il y a une différence, une authenticité, une particularité dans chaque être. La force d’une organisation se trouve dans ce contexte. Le fléau de ma génération est que les jeunes veulent être une seule chose : si nous ne sommes pas entrepreneurs, nous sommes coaches ; si nous ne sommes pas prophètes, nous sommes pasteurs. Nous voulons tous être la même personne tandis que la force se trouve dans la diversité. le plus grand problème : les repaires se font rares.

Dans chaque domaine où tu souhaites t’investir cherche un modèle et si tu ne trouves pas alors improvise-toi comme modèle. une tache pas facile qui portera des fruits.

  • Astuce 2 : la lecture

Plusieurs personnes n’aiment pas trop lire. La vraie raison est que les livres ou les ouvrages dans les mains ne rencontrent pas leurs besoins du lecteur. J’ai vraiment du mal à lire des documents ou livres qui ne rencontrent pas mes besoins si un livre rencontre mes attentes alors là, je prends le temps de lire peu importe les nombres des pages. Il y a des livres ou des documents qui nous informent, qui nous transforme ou qui sont là pour notre formation. J’ai toujours aimé la phrase du Révérends Don Yves Kisukulu : La connaissance élève l’autorité. Prends le temps de lire parce que certains livres sont d’une aide réconfortant et motive en même temps. Si tu n’aimes pas trop lire alors commence par des livres qui répondent à tes attentes. Le manque de connaissance n’est bon pour personne.

  • Astuce 3 : Mon environnement

Généralement le manque de confiance en plusieurs proviennent de leurs environnement, je m’explique.

 

  1. Il y a certaines personnes près de nous qui ont pour habitudes de décourager. Une telle personne, je m’éloigne et je l’éloigne de moi que la personne soit de la famille ou pas. Je ne le fais pas par mauvaise foi simplement tu m’empêche d’avancer. Une parole de la bouche peut-être contagieuse. Un conseil : préserve bien tes oreilles. Je n’écoute pas n’importes qui et n’importes quoi pour mon bien.
  2. Certaines personnes ont écouté des paroles tels que tu n’es pas meilleur, tu n’es rien, erreur de la nature,… cela a provoqué une blessure intérieure, d’autres sont même mort à l’intérieur bien que vivant, leurs cœurs se sont refroidi. L’objectif est de mettre un doute en toi.

Combien des personnes sont passé à côté de leurs vies à cause de leur environnement? Avec qui marches-tu ? Avec qui traines-tu ?

Deux personnes peuvent-ils marché ensemble s’ils n’ont pas une même vision ?

Peux-tu répondre à cette question ?

Bien que difficile à l’admettre détache-toi de cette environnement. On ne se détache pas seulement physiquement, je ne cherche pas apporter la division loin de là ! Détache-toi par la pensée, ferme tes oreilles à tous ceux qui te découragement, qui t‘enfoncent vers le bas et qui t’aident à échouer. Les épines chercheront à t’étouffer, les pierres t’empêcheront d’avancer, certains mettrons des bâtons dans les roues. Attache-toi aux personnes qui t’aident à devenir meilleur, qui travaillent pour ta réussite, qui te pousse à atteindre tes objectifs sincèrement. Bien qu’il existe une catégorie des personnes qui aident avec des arrières pensées. L’environnement défavorable te détruit à petit feu et l’environnement favorable t’aidera à réussir. Soyons justes prudent, les vingt-cinq premières années de ma vie m’ont appris beaucoup des choses et je partage ceci : Personne se battra pour ta vie si ce n’est que toi-même. détrompe-toi ! Prends juste des bonnes décisions et assume !

  • Astuce 4 : Ma pensée

Personne ne peut ignorer les pensées de son cœur. « Par l’abondance du cœur que la bouche s’exprime ». Il y a certaines personnes qui se sentent mieux dans leur imagination plutôt d’être en compagnie avec les humains. Une pensée positive engendre des effets positifs, une pensée négative engendre des effets négatifs. Je suis ce que je pense et mes actes sont les fruits de mon imagination. Si tu as des pensées négatives, il te sera difficile de croire. Il est plus facile pour un aveugle de trouver son chemin que d’entretenir les pensées de son cœur.

Si une personne a un mental d’esclave, il est esclave et si son mental est libre, il est libre. L’imagination oriente l’action. Si je manque de confiance en moi donc il y a un truc qui cloche dans ma tête. La peur, le doute, l’hésitation sont dans la tête.

Tu penses à quoi souvent ?

Tout commence par ta tête, tu es l’architecte de ta vie. Un architecte avant de mettre sur écrit son plan, il commence par le concevoir  dans son esprit ou imagination. Il en est ainsi de la vie. Un conseil prend le temps de travailler ton imagination et pense grands, fais-toi confiance. Soyons sein d’esprit.

J’espère que vous avez aimé cet article ? Ne garde pas ça pour toi seul, partage-le à un grand nombre des personnes.

j’organise des séances de coaching en développement personnel.

M’écrire directement sur: elizerahwandja@gmail.com

 

Ecrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

Denis Kinkela, le jeune courtier

lezerahique.com: Qui est Denis kinkela ?

Denis Kinkela: Denis kinkela Matondo, un jeune entrepreneur et un agent marketing indépendant, j’ai fait mes études primaires au collège et j’ai obtenu mon diplôme d’État en électricité générale.

lezerahique.com: D’où vous est venu l’idée d’être courtier et pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

DK: j’ai eu l’idée de devenir courtier m’est venue lorsque je travaillais sur le compte d’une sœur à laquelle on avait beaucoup d’articles téléphonique à vendre. Après notre séparation, j’avais un bon carnet d’adresse et j’ai eu l’idée de devenir courtier parce qu’un n courtier est celui qui met deux personnes en relation. je m’explique par un exemple pour une bonne compréhension de ma profession : un ami cherche un téléphone et je connais une boutique ou un individu qui vend le téléphone donc mon rôle serait de leur mettre en relation.
Je ne l’ai pas choisi mais c’est un cadeau de Dieu le Père qui m’a offert. Lorsque j’ai démarré, je me suis accroché à progresser. J’ai toujours cette voix qui me dit chaque jour d’être honnête dans la vie.

lezerahique.com: Pouvez-vous éclairer l’opinion public sur ce domaine et quelles sont les difficultés ?

DK: Plusieurs craignent ce domaine par peur du rejet car ce n’est pas tout le monde qui accepte facilement le produit ou marché que tu lui proposes. C’est un domaine très difficile car tu croises les personnes des différents mentalités. Les difficultés, il y en a beaucoup comme dans tous les domaines de la vie et c’est un domaine très stressant.

lezerahique.com: Quelle relation entretenez-vous avec votre équipe ?

DK: J’entretiens une relation amicale et familiale. Mon équipe est ma famille.

lezerahique.com: Quelle est votre passion à part la danse?

DK: j’aime la nourriture.

Contactez DK(Denis kinkela) courtage sur:
Facebook : DKcourtage market digital
Instagram : DKcourtage market digital
Whatsapp: +243 824416058

Écrit par Eli le Zérahïque Wandja

M’ écrire sur:
e-mail : elizerahwandja@gmail.com
Whatsapp : +243 810546684

Eli le ZérahÏque