Archives de l’auteur

Le point fort

Tu peux être faible dans plusieurs domaines sache qu’il existe un domaine où tu es fort, que tu as des potentiels exceptionnels. Il y a des gens qui sont nulle aux études, ce n’est pas qui sont bête ou cancres comme ceux qui se croient supérieure, ont l’habitude de le dire. Tu peux être doué aux études et être nulle dans la vie courante. Il y a ceux qui sont de mania dans les affaires et n’arrive pas à s’en sortir dans certains domaines.

Tu as des difficultés dans la vie, tu as du mal à t’en sortir. Reste calme, prends le temps de réfléchir, fais une analyse sur ta vie, vois et exploite ton potentiel, ton talent ou ton point fort. Il y a certains initiatives que nous entreprenons de faire qui ne portent pas des résultats. Un moment dans ma vie, j’ai voulu organisé plusieurs choses seulement ça ne marchait pas, je me suis posé des questions :  Est-ce de la malchance ? Que-ce-qui ne va pas avec moi ? Est-ce mon environnement qui m’étouffer et qui m’empêche de m’épanouir ?

Mon coeur n’était pas en paix. Il y a des situations dans la vie qui nous arrache la paix et qui peut même te faire douter, tu peux même abandonner. Que-ce-qui n’allait pas ? Je suis rester calme et j’ai compris qu’ il est préférable et avantageux d’exploiter son potentiel que de courir derrière le vent. Tu es peut-être dans la même situation. Prends un temps de réfléchir si il faut que tu prie, prie. La vie est un combat.

Tu as en toi ce que tout le monde n’a pas. Ton avenir n’est pas devant toi, ton avenir est en toi alors exploite ton potentiel et matérialise-le.

Écrit par Eli le ZérahÏque

Eli le ZérahÏque

Le cercopithecus mitis, le singe bleu

Le cercopithecus mitis appelé aussi singe bleu, singe argenté est une espèce de singe de l’ancien monde. Endémique de la RD Congo, dans le bassin supérieur du fleuve congo de l’Est, ils sont également dispersé dans le Rift est-africains jusqu’au nord de l’angola et de la zambie.

Eli le ZérahÏque

Voir autrement

À travers le temps et l’espace, ce monde connaît des mutations, des changements, des transformations. Les choses anciennes sont passés et toutes choses sont devenus nouvelle. Il existe en chaque être humain se désire de voir une nouvelle chose, une nouveauté ou une mise à jour d’un progrès sans fin. Les anciens ou ceux qui nous ont précédé, ont légué des visions, des mouvements, des concepts comme héritage qui aujourd’hui ne cadrent plus avec les réalités actuels. La philosophie aujourd’hui petit à petit cède sa place à la motivation ;  le capitalisme, le socialisme, libéralisme, communisme… cèdent leurs places à ce nouveau concept qui est le mondialisme, une vision commune, une nouvelle ligne de conduite, une nouvelle orientation voir même une nouvelle ordre mondiale. Chacun des nous tôt ou tard devra faire un choix. La conception que nous avons de la vie dépend de notre perception de ce monde pas forcément d’une manière physique. Le panafricanisme, une idée, une conception, une pensée, un mouvement, un héritage et un esprit qui a influencé pas seulement en Afrique même dans plusieurs régions du monde, a produit du succès. Les questions que nous devons se poser sont :  le panafricanisme cadre-t-il avec les réalités actuels ?  Doit-on faire une mise à jour de ce concept ou héritage africaine ?  La nouvelle génération, la nouvelle élite qui se lèvent doit-elle migrer vers un nouveau concept pour un Afrique glorieux et puissant ?

Quand nous marchons dans une vision, il y a un temps où les objectifs sont fixés et il y a aussi un temps où elle doivent faire objet d’une évaluation. On avance pas à l’aveugle dans la vie. Je sais et je suis conscient que mes écrits ne laisseront pas le monde tranquille seulement deux questions traverse toujours mon esprit :  où va le monde?  Avons-nous toujours des leaders ?

Je ne parle pas forcément des leaders politiques qui souvent rassemblent des masses pour leurs propres intérêts. Je parle des leaders capables de rassembler des hommes et femmes des différents peuples autour d’une vision qui conduit à un avenir glorieux. L’on ne s’attache pas forcément aux leaders, leaders peut être apprécier et aimer de tous, la vérité est que les humains gravitent autour de sa vision.

Nous avons tous besoin d’un second souffle, d’une nouvelle ère qui mettent en valeur les talents et potentiels des africains dans différents domaines. Un homme a dit un jour :  les cimetières sont les endroits le plus riche du monde parce que plusieurs talents, dons, potentiels… sont enterrés là et ne verront jamais le jour. Nous avons aussi besoin d’une nouvelle classe des dirigeants qui oeuvrent pour le bien-être du peuple. Le présencialisme, une conception qui se veut que les dirigeants et les peuples trouvent chacun leurs parts sans bafouer le droit et le bien-être d’une partie prenante. Tout le monde gagne quand tout le monde trouve son compte.

Chaque dirigeants devraient se concentrer sur le bien-être de son pays et de son peuple. Bien que les choses ne sont pas facile, plusieurs défis et réalités que le peuple ignore et qu’ il existe aussi une mauvaise foi, à mon humble avis tout le monde peut s’en sortir.

Voir autrement, une autre vision quand rien ne marche, quand tout va mal, il est aussi préférable de redéfinir les objectifs vers une nouvelle ligne de conduite après évaluation. Nous avons besoin d’un second souffle aussi d’une nouvelle ère.

L’ Africain a un incroyable talent, il suffit juste de le promouvoir et de le soutenir.

Écrit par Eli le ZérahÏque

Eli le ZérahÏque

Du néant naissent les étoiles

Ce qui est important dans la vie fait peur. Nous avons tous un néant, une partie sombre de notre existence où nous souhaitons voir le changement.

Le néant humm…
C’est quoi le néant ?

1. État d’inexistence des êtres et des choses.
2. Ce qui, par soi-même, n’a aucune valeur réelle.
3. Rien

ce qui est rien, inexistant, n’existe pas, ce qui a aucune valeur. C’est le néant !  La vie ou l’existence de plusieurs personnes n’ont aucune valeur aux yeux de la société, de leurs proches voir même à leurs propres yeux. Raison pour laquelle plusieurs personnes se méprisent, se détestent, ont une aversion d’eux-mêmes et se disent que la vie n’a pas de sens. Est-ce vrai ?

Je me suis lancé au développement personnel pour aider plusieurs personnes qui ont une mauvaise perception d’eux à se voir autrement, différents et à avoir une nouvelle perception de la vie. Quand tu te vois différent et que tu vois le monde différent, les choses change. Mon objectif n’est pas de faire de mes lecteurs de rêveurs éternelles, de personnes qui vivent dans l’illusion, déconnecté de la vie réelle et courante. Aie une nouvelle perception de la vie, une autre conception des choses. Souvent le système mondial, ce système actuel ne rencontre pas et ne répondent pas aux attentes de plusieurs êtres humains. Devons-nous en subir les conséquences ou devons-nous vivre une meilleur vie ?

Pourquoi vivre une sans valeur, une vie qui manque de sens si nous pouvons avoir une meilleure vie ?  Il nous suffit juste de voir et de comprendre la bonne voie à suivre. Un homme a dit :  la vie se résume dans un seul verbe :  voir. En parcourant ma bible, le Seigneur Jésus a dit :  je fais ce que je vois mon père faire. Un jour, un homme m’a dit :  vous pouvez faire ce que vous me voyez faire. Si je peux seulement le voir rien ne m’arrêtera. Le verbe voir semble si simple et plusieurs ignorent que voir est un pouvoir. Si tu peux voir, tu peux aussi avoir une nouvelle vie, une vie meilleure et sortir d’une méprisent, vulnérable, d’angoisse et de misère. Pour le verbe voir, je m’arrête là parce que je dis l’essentiel. Aie une perception meilleure de voir et sois déterminé à atteindre les objectifs que tu te fixes et à réaliser tes rêves.

Arrêtons de nous plaindre !  Arrêtons de chercher des excuses à nos échecs !  Arrêtons de chercher des coupables pour nos erreurs !  Nous avons tous le choix. Dire je n’ai pas le choix, se faire le choix de ne rien faire. Nous devons savoir dire non et savoir dire aussi oui ! Pourquoi dire :  il m’a obligé ?  Sache que tu as choisi par peur de faire la volonté d’une autre personne. Nous avons tous un libre arbitre. Quand le Seigneur Dieu a tiré toutes choses du néant, il avait fait un choix. Le choix de la création, le choix d’apporter une nouvelle ère, un changement, un nouveau souffle. Il avait une nouvelle conception, une nouvelle perception. Du néant il a fait naître les étoiles. Quelle perception de la vie as-tu ?  Veux-tu toujours vivre dans cette situation qui te détruit à petit feu ?  Je ne parle pas forcément de la situation sociale, financière parce que tout le monde souffre de sa manière, selon son degré de rang social. Nous avons tous un néant, une partie sombre de notre existence où nous souhaitons voir le changement.

La naissance des étoiles

Certaines personnes sont des étoiles montantes dans leurs professions.

C’est quoi une étoile ?

1. Corps céleste brillant de sa propre lumière
2. Grade le plus haut de certaines hiérarchies
3. Personne ayant un rayonnement par son talent, sa notoriété.

Chacun de nous possède une enveloppe corporelle qui lui permet d’agir légalement sur cette terre. Le mot humain signifie homme fait de la terre. Dans la logique de chose, nous devons être rayonnant. Il ne suffit pas forcément avoir un corps céleste pour avoir un rayonnement. La question est :  comment dois-je être rayonnant ?  Comment dois-je briller ?
J’aime les trois définitions que j’ai soigneusement choisi pour vous. La première définition nous dit qu’ une étoile est un corps qui brille par sa propre lumière et la troisième définition nous explique la première. La réponse est simple, nous avons tous un talent. Parler est un talent, le sourire, avoir la capacité de faire rire les gens sont des talents qui fait à ce que certaines personnes gagnent mieux leurs vies bien qu’ ordinaire et simple aux yeux de plusieurs personnes. Tu n’es pas né vide, peu importe la situation que tu traverses. Crois-moi, tu as la capacité de changer cette situation, d’apporter un nouveau souffle, une nouvelle ère dans ta vie ainsi qu’à ton environnement. Quand tu fus façonné au sein de ta mère, pendant conception, le Tout-Puissant avait eu compassion de toi et avait déposé une capacité en toi pour que tu te distingue des autres habitants de la terre. J’aimerai que nous puissions comprendre une chose :  aucun problème sur cette terre doit te pousser au suicide. C’est être lâche !  Quand y a la vie, il y a de l’espoir. Tu dois te découvrir, découvrir cette capacité qui sommeille en toi.

Comment faire cette découverte ?  Rien de plus simple d’être dans la présence du donateur.

L’homme ne brille que par son talent, change les choses par ce qu’il a reçu. On ne donne que ce que l’on a. Tu ne peux offrir 100 $  à une personne quand tu as 10 $ . Souvent ce qui compte, c’est le geste et ceux qui ne peuvent pas apprécier même un petit geste ont des problèmes sérieux. Ils ne savent pas le sacrifice que la personne a fait pour pouvoir faire ce geste. Apprécions et considérons même le petite chose que nous offre nos proches.

Du néant naissent les étoiles signifie aussi que tu peux changer le pire par la capacité que tu as. Tes talents, tes capacités sont sensé te donner un rayonnement, une notoriété voir même t’ élever dans la société, permettre ton ascension dans l’échelon ou la hiérarchie mondiale. Tu es une étoile, tu es destiné à faire des grandes choses. Fais juste les bons, sois déterminé pour avoir une vie heureuse, pour donner que ta vie aie un sens.

Écrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

La comparaison, est-ce important?

La comparaison provient d’une illusion, celle de croire que nous sommes inférieurs ou supérieurs aux autres. C’est une vision erronée de la réalité car nous sommes tous uniques et avons chacun en nous un aspect particulier de nous-même à apporter au monde. Tu n’es même pas en compétition avec toi-même car en toi.

Dès lors que tu arrêtes de te comparer aux autres, tu es libre de prendre la bonne décision et de suivre la bonne voie qui te mène à l’épanouissement personnel en toute sérénité.

Ce que tu dois savoir et comprendre est que les épreuves de la vie révèlent avec le temps ton identité, tes talents, tes dons, tes capacités ou ce pouvoir qui es une puissance insoupçonnées qui sommeille en toi. Dieu fait chaque chose bon en son temps, ne te compare pas aux autres parce que tu es unique et spécial.

Ecrit par Eli le Zérahïque

Eli le ZérahÏque

Pourquoi abandonner après avoir commencé?

_Sur le chemin qui mène à la réalisation de vos rêves et de votre accomplissement personnel, il arrive certaines fois où vous avez envie de tout abandonner, de tout lâcher. Vous avez l’impression de faire du « sur place », de ressentir au plus profond de vous un sentiment de faiblesse et de découragement. Vous croirez que la bataille est perdue et que l’échéance est déjà partie. En regardant en arrière et au vu de tout ce que vous avez sacrifié, les efforts que vous avez consentis, vous pouvez avoir des sentiments de regrets et de lamentations. J’avoue que ça fait mal et très difficile à digérer. Je le sais. Mais vous devez toujours continuer_

_Lorsque vous vous êtes donné à fond, mais que les résultats tardent à germer, vous pouvez vous dire que c’est fini pour vous._

*Mais vous savez quoi?*

_Chacun de nous passe par cette étape sur le chemin de sa destinée. La vie est un processus. La réussite est long chemin à parcourir. *Comprenez que la vie est faite d’étapes et de saisons et parsemée d’embûches.* Vous aurez des saisons de souffrance et d’épreuve. Tous ceux qui ont réalisé leurs rêves sont passés par là. Ces moments de difficulté et de doute sont des carrefours incontournables par lesquels vous devez passer pour réaliser vos rêves. Vous n’êtes pas le premier. Plusieurs vivent la même situation que vous et peut être pire encore que la vôtre. Mais ils n’ont pas abandonné._

_Comprenez que vous devez passer par le désert avant de prendre en possession la terre promise, là où coulent le lait et le miel._

Sachez une chose : *quelque soit la durée de la nuit, le jour apparaîtra. Peu importe vos épreuves et difficultés du moment, sachez qu’il y a une fin glorieuse qui vous attend*

_Alors j’aimerais vous dire que vous ne devez pas vous arrêtez parce que vous êtes fatigué. Non. Si vous êtes fatigué, réposez vous et non abandonner. Vous ne devez pas abandonner parce que ça fait mal. Vous ne devez pas baisser les bras, parce que ça brûle. C’est encore possible. Il y a encore de l’espoir. Ce n’est pas fini tant que Dieu n’a pas dit que c’est fini et Il n’a pas encore dit son dernier mot à votre sujet. Gardez toujours la tête haute.
*Osez encore, encore et encore jusqu’à la réussite.*
*Retenez bien que le champion n’est pas celui qui participe à la compétition, mais celui qui franchit la ligne d’arrivée le premier. Alors vous devez persévérer pour franchir la ligne d’arrivée et remporter le trophée 🏆 qui vous est réservé.*
_*Il n’y a pas gloire sans histoire et de couronne sans croix.*
*Persévérez et vous réussirez🏆🎖*

Eli le ZérahÏque

Eli le ZérahÏque

La peur

on dit qu’avant d’entrer dans la mer, une rivière tremble de peur.

Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets, les montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages, et voit devant elle un océan si vaste qu’y pénétrer ne parait rien d’autre que devoir disparaître à jamais.

cependant, il n’y aura pas d’autres moyens. La rivière ne peut pas revenir en arrière. Personne ne peut revenir en arrière.

Avoir le choix de revenir en arrière, ce n’est pas possible dans l’existence…

La rivière a besoin de prendre le risque, d’entrer dans l’océan.

Ce n’est qu’entrant dans l’océan que la peur disparaîtra, parce que c’est alors seulement que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais de devenir l’océan.

Eli le ZérahÏque

Eli le ZérahÏque

Restez motivé

Lezerahique.com a l’honneur de mettre à votre disposition l’ouvrage numérique du coach Lamangue.

Ecrivez votre email en commentaire pour recevoir gratuitement l’ouvrage en version numérique.

 

Résumé

La motivation est citée dans plusieurs blogs sur internet pour nous aider à faire quelques choses de notre vie.

Le coach Lamangue propose l’essentiel sur le sujet pour se motiver et resté motivé en reconnaissant l’importance de chaque chose.

C’est dans plusieurs exemples qu’il nous cite qu’on apprend à gérer nos motivations pour commencer un projet ou pour persévérer dans l’exécution de notre projet : que ça soit pour entretenir notre santé, pour améliorer notre vie de chaque jour ou notre vie à l’école, à l’université, au travail, nos relations avec les autres… ou encore pour emmener nos élèves, nos employés, nos partenaires, nos clients, nos amours à reconnaître ce qui est utile pour eux au travail.

Le coach Lamangue et David Laroche nous avances des exercices simples et pratiques pour donner des mots à nos motivations. Ainsi, nous saurons jouir de nos forces, profiter de nos faiblesses, multiplier nos opportunités et prévenir les menaces.

Extrait de l’ouvrage

La motivation n’est pas seulement une raison pour agir, c’est aussi la raison pour laquelle on choisit tous de rester à la maison, au lit, bien au chaud et en sécurité.

Apprenons que ne rien faire, c’est faire quelques choses et que seul ceux qui apprennent à faire a différence entre , effort utiles et et efforts inutiles, arrivent à se satisfaire de leurs vies, de leurs travail, de leurs études, de leurs relations…

Il y a un risque majeur qu’on ignore quand on s’abstient de ne pas apprendre  sur nos motivations : c’est de s’épuiser à faire ce qui ne nous sera d’aucune utilité.

Il n’est pas toujours questions d’agir pour trouver sa motivation. Parfois, c’est mieux de faire l’effort de ne pas rien faire. C’est naturellement comme ça que nombreux d’entre nous trouvent des grandes raisons pour se motiver ou pour rester motivé.

SOMMAIRE

Quelle est la source de notre motivation ?

Définissons la motivation pour commencer

Qu’est-ce qu’on doit savoir sur la motivation ?

Quelle est l’importance de la motivation dans votre vie ?

Etre motivé, c’est travailler et vivre sur le pourquoi ?

Etre motivé, c’est connaître ses besoins : savoir désirer

Rester motivé : n’est pas une question qu’on se pose, c’est un plaisir qu’on se donne

Rester motivé : c’est savoir choisir son entourage

Conclusion

 

Laissez votre email en commentaire pour recevoir gratuitement l’article complet en version numérique.

Eli le ZérahÏque

Je n’ai pas besoin, je souhaite

 

Quand tu as besoin d’une chose, tu t’en débarrasse quand ce n’est plus important. C’est comme une personne qui a besoin d’une béquille pour marcher quand un miracle arrive la béquille n’a plus d’importance. La peur de l’inconnu crée en nous un besoin. Nous avons besoin d’un objet, d’une personne ou d’un refuge quand nous sommes vulnérables. Quand la situation s’améliore et que tout se passe bien, le premier geste ou réflexe est de s’éloigner de la personne, de l’objet ou du refuge souvent sans le vouloir, sans se rendre compte. Nous n’en avons plus besoin comme dit le vieux proverbe : ce qui n’a plus d’importance, on se débarrasse de ça. Certaines personnes ont/sont ami(e)s quand tout va mal dans leurs vies et s’éloignent d’eux quand le bonheur est au zénith. Le plus triste, ils ne sont présents pour leurs proches. Nous nous servons souvent des gens lorsqu’on a besoin d’eux  et ‘on s’éloigne d’eux après que nos objectifs sont atteint. Tu décides de te mettre en relation amoureuse avec une personne parce que celui que tu aimes t’a quitté, tu cherches à te consoler en faisant croire à la personne que tu l’aimes, tu joue avec les sentiments d’une personne comme un jouet et quand tu es soulagé de ta blessure. Tu t’en débarrasse comme d’un papier toilette. Ce que tu oublies, tu as blessé une personne et on moissonne que ce que ‘on sème. Il y a un dicton qui dit : tout se paie ici-bas. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que ‘on te fasse. Celui a qui tu fais du mal peut être plus dangereux que toi, ça peut être par égard pour ta famille, ta communauté ou par une autre raison qu vous lie qu’il y a eu de a retenu. On ne détruit pas un frère ou une sœur.

Le relation d’humaine sont faite d’échange, de feed-back pas forcement l’échange financière parce que cela compte peu à nos yeux. En écrivant cet article, j’ai pensé à un ami mort en 2018. Il était moins âgé que mon petit frère qui vient juste après moi. La plupart des personnes cherchaient à comprendre pourquoi un jeune garçon qui n’a même pas l’âge de mon petit frère était si proche de moi. C’était la première personne vraie que j’avais rencontré dans ma vie. Généralement, nos aîné(e)s nous recommandent de choisir nos ami(e)s en tenant compte des quelques critères avec lui, ce n’était pas le cas. Après sa mort, je n’ai plus rencontré une telle personne. A un moment de la vie, certaines choses ou critères n’ont plus d’importance. On ne doit pas seulement rechercher ou voir nos intérêts, nous devons aussi servir les autres avec les capacités que l’on dispose.

Je n’ai pas besoin d’être avec toi parce qu’après nous sommes satisfait, nous nous en débarrassons. Je souhaite être avec toi, je veux être avec toi est mieux. Plusieurs t’approchent pour ce que tu as, peu t’approche pour ce que tu es. Cette paragraphe résume la pensée de cette article.

J’espère que vous avez aimé l’article. Partagez avec vos proches et si vous avez besoins d’aide ou de soucis, il suffit juste de m’écrire. Je suis disponible pour vous.

Ecrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

MUKAJI MARS

Cette semaine lezerahique.com s’est intéressé à la conférence MUKAJI qui se tiendra au mois de mars.

DESCRIPTION

MUKAJI est une conférence internationale destinée à réunir les femmes de tous les horizons (entrepreneurs, représentantes de la société civile et des Etats, ménagères, maraichères, commerçants,…) afin de discuter sur des sujets qui les touchent. Ainsi réunies elles pourront parler et scruter des défis qu’elles doivent surmonter, des succès que certaines ont réalisé et que d’autres visent à atteindre et elles soumettront des propositions visant des solutions concrètes et transformatives. MUKAJI est donc la vitrine des activités de la femme dans toutes ses facettes.

Les questions relatives à la femme intéressent la société dans son ensemble, de même que toutes les questions intéressent les femmes. Dans cette optique, MUKAJI traitera sur des thèmes concernant la femme et des questions en rapport avec la parité, l’autonomisation de la femme ainsi que différents problèmes liés au genre.

Objectif de la conférence :

• Former et informer
• Partager et échange d’expérience
• Accompagner les ambitions
• Récompenser celles qui ont du mérite
• Donner de la visibilité à celles qui ont des projets

MUKAJI se déploie sur quatre axes :

• Booster
• Orienter
• Soutenir
• Récompenser


MUKAJI se veut être une plate-forme qui poussera les femmes à se battre contre les idées reçues dans la sociétés en permettant aux femmes éloignées de l’emploi d’élaborer des projets professionnels, de découvrir des activités porteuses de changement pour se qualifier et encourager celles qui voudront se lancer dans les corps de métier réservés traditionnellement aux hommes. Notre but étant de discuter sur des projets d’innovation pour notre continent afin d’aider dans l’avancé de nos communautés. Cette conférence se voit donc soutenir les projets qui vont se démarquer du lot. Afin de réaliser tout ceci des fonds seront récolté afin de permettre la mise en œuvre de nos actions.

 

écrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque