• +243 858905119
  • elizerahwandja@gmail.com

Je n’ai pas besoin, je souhaite

Je n’ai pas besoin, je souhaite

Quand tu as besoin d’une chose, tu t’en débarrasse quand ce n’est plus important. C’est comme une personne qui a besoin d’une béquille pour marcher quand un miracle arrive la béquille n’a plus d’importance. La peur de l’inconnu crée en nous un besoin. Nous avons besoin d’un objet, d’une personne ou d’un refuge quand nous sommes vulnérables. Quand la situation s’améliore et que tout se passe bien, le premier geste ou réflexe est de s’éloigner de la personne, de l’objet ou du refuge souvent sans le vouloir, sans se rendre compte. Nous n’en avons plus besoin comme dit le vieux proverbe : ce qui n’a plus d’importance, on se débarrasse de ça. Certaines personnes ont/sont ami(e)s quand tout va mal dans leurs vies et s’éloignent d’eux quand le bonheur est au zénith. Le plus triste, ils ne sont présents pour leurs proches. Nous nous servons souvent des gens lorsqu’on a besoin d’eux  et ‘on s’éloigne d’eux après que nos objectifs sont atteint. Tu décides de te mettre en relation amoureuse avec une personne parce que celui que tu aimes t’a quitté, tu cherches à te consoler en faisant croire à la personne que tu l’aimes, tu joue avec les sentiments d’une personne comme un jouet et quand tu es soulagé de ta blessure. Tu t’en débarrasse comme d’un papier toilette. Ce que tu oublies, tu as blessé une personne et on moissonne que ce que ‘on sème. Il y a un dicton qui dit : tout se paie ici-bas. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que ‘on te fasse. Celui a qui tu fais du mal peut être plus dangereux que toi, ça peut être par égard pour ta famille, ta communauté ou par une autre raison qu vous lie qu’il y a eu de a retenu. On ne détruit pas un frère ou une sœur.

Le relation d’humaine sont faite d’échange, de feed- pas forcement l’échange financière parce que cela compte peu à nos yeux. En écrivant cet article, j’ai pensé à un ami mort en 2018. Il était moins âgé que mon petit frère qui vient juste après moi. La plupart des personnes cherchaient à comprendre pourquoi un jeune garçon qui n’a même pas l’âge de mon petit frère était si proche de moi. C’était la première personne vraie que j’avais rencontré dans ma vie. Généralement, nos aîné(e)s nous recommandent de choisir nos ami(e)s en tenant compte des quelques critères avec lui, ce n’était pas le cas. Après sa mort, je n’ai plus rencontré une telle personne. A un moment de la vie, certaines choses ou critères n’ont plus d’importance. On ne doit pas seulement rechercher ou voir nos intérêts, nous devons aussi servir les autres avec les capacités que l’on dispose.

Je n’ai pas besoin d’être avec toi parce qu’après nous sommes satisfait, nous nous en débarrassons. Je souhaite être avec toi, je veux être avec toi est mieux. Plusieurs t’approchent pour ce que tu as, peu t’approche pour ce que tu es. Cette paragraphe résume la pensée de cette article.

J’espère que vous avez aimé l’article. Partagez avec vos proches et si vous avez besoins d’aide ou de soucis, il suffit juste de m’écrire. Je suis disponible pour vous.

Ecrit par Eli le ZérahÏque Wandja

Eli le ZérahÏque

Expert en management leadership, Entrepreneur, Blogueur, coach en développement personnel

1 réflexion au sujet de « Je n’ai pas besoin, je souhaite »

Blaise Irenge BalegamirePublié le  5:47 - Mai 17, 2020

Un bon article

Laissez votre message